Définition de HOSTILIT??

Le mot recherché n'existe pas
Essayez ces orthographes :
DÉFINITIONS - HISTORIQUE - ÉTYMOLOGIE -

Prononciation : o-sti-li-té

DÉFINITIONS

1
Acte d'ennemi qu'un État fait exercer contre un autre. On commença les hostilités. Commettre des actes d'hostilité.
La Russie possédait quelques forts vers le fleuve d'Amour, à trois cents lieues de la grande muraille ; il y eut beaucoup d'hostilités entre les Chinois et les Russes au sujet de ces forts
L'hostilité sans déclaration de guerre contre un peuple voisin qui sommeille tranquillement sur la foi des traités...
Sémantique : Fig. Disposition à l'inimitié.
Procurez-vous sa haine et son hostilité Plutôt qu'une amitié...
2
Disposition hostile des États et gouvernements. L'hostilité de la Restauration contre le gouvernement révolutionnaire d'Espagne finit par la guerre.
Sentiment d'opposition hostile, quant à la politique et aux affaires publiques. L'hostilité des journaux contre le nouveau ministère.

HISTORIQUE

1
XVIe s.
Par voye et hostilité de guerre
dans Lettres de Louis XII, t. I, p. 81, dans LACURNE
Le temps de minorité et hostilité qui auroit esté telle que durant icelle on n'auroit peu agir ny deffendre
dans Coust. génér. t. I, p. 694
Declarant criminels de leze majesté tous ceux qui en forme d'hostilité ont pris les armes contre le roy en son royaume
de CONDÉ dans Mémoires, p. 685
Jamais l'ambition, jamais les inimitiez publicques ne poulserent les hommes les uns contre les aultres à si horribles hostilitez et calamitez si miserables [qu'en Amérique les Espagnols]
de Michel de MONTAIGNE dans IV, 20

ÉTYMOLOGIE

1
Provenç. hostilitat ; espagn. hostilidad ; ital. ostilità ; du lat. hostilitatem (QUICHERAT, Addenda), qui vient de hostilis, hostile.

Synonymes de HOSTILITÉ

Termes proches de HOSTILITÉ