Définition de HIÉROGLYPHIQUE

DÉFINITIONS - REMARQUE - ÉTYMOLOGIE -

Prononciation : i-é-ro-gli-fi-k'

DÉFINITIONS

1
Qui appartient aux hiéroglyphes. Figure hiéroglyphique.
Écriture hiéroglyphique, écriture des anciens Égyptiens, qui est composée de signes idéographiques, de signes valant une syllabe et de lettres simples.
Sémantique : Fig.
C'est la connaissance ou plutôt le sentiment vif de nos expressions hiéroglyphiques de la poésie, perdues pour les lecteurs ordinaires, qui décourage les imitateurs du génie
2
Sémantique : Terme de zoologie. Se dit d'un corps qui est marqué de lignes colorées sinueuses.
3
Nature : S. f. Hiéroglyphique, système d'écriture qui emploie les hiéroglyphes.
Les Phéniciens qui, plus tard, employèrent les lettres de leur alphabet comme signes numériques, eurent d'abord une hiéroglyphique des nombres, très comparable à l'hiéroglyphique égyptienne
de DARESTE dans Hist. de la numération, Rev. german. t. XXI, p. 228
4
Nature : S. m. Les lignes et les autres parties de la paume de la main, que l'on consulte dans la chiromancie.

REMARQUE

1
On trouve, substantivement, hiéroglyphiques, au lieu de hiéroglyphes, dans une lettre de Ch. de Sévigné. Ce n'est plus de l'écriture [une lettre de Mme de Grignan], ce sont des figures tantôt d'une façon, tantôt d'une autre ; ce sont des hiéroglyphiques d'une si grande et si belle variété.... Tel est le texte de la lettre 557, éd. de 1737 ; mais l'édition de Régnier a hiéroglyphes.

ÉTYMOLOGIE

1
Hiéroglyphe.

Synonymes de HIÉROGLYPHIQUE

Termes proches de HIÉROGLYPHIQUE