Définition de ÉCHIF, IVE

DÉFINITIONS - HISTORIQUE - ÉTYMOLOGIE -

Prononciation : é-chif, chi-v'

DÉFINITIONS

1
Sémantique : Terme de fauconnerie et vénerie. Farouche, gourmand. Chien, oiseau échif.

HISTORIQUE

1
XIIIe s.
.... Ne soiez mie eschiex De lui monstrer ce que tu vois
dans Fabliaux mss. n° 7615, t. II, f° 166, dans LACURNE
2
XIVe s.
Garde que tu sois garny d'un oyselet vif, à lui mettre [au faucon] ou [au] pié l'endemain au point du jour ; et s'il le prent asprement, si lui oste le chapperon...., et se tu vois qu'il soit trop eschif [farouche], si lui remet le chaperon
dans Modus, ms. f° 138, dans LACURNE

ÉTYMOLOGIE

1
C'est l'ancien adjectif eschiu, eschif, timide, farouche, chiche ; provenç. esquiu ; espagn. esquivo ; ital. schivo ; de l'allemand scheu, timide, farouche (voy. ESQUIVER).

Termes proches de ÉCHIF, IVE